G. H. S. Singer

Une méta-analyse a été utilisée pour synthétiser les résultats de plusieurs études comparatives de la dépression chez les mères d'enfants présentant ou non un retard mental. Des effets de grandeur ont été déterminés pour 18 études réalisées entre 1984 et 2003. Un effet de grandeur d'un poids de 0,39 a indiqué un niveau élevé de dépression chez les mères d'enfant présentant un retard mental. Des comparaisons planifiées ont démontré que l'âge de l'enfant ainsi que son type d'incapacité modèrent l'ampleur de l'effet. Les résultats montrent que les mères d'enfants présentant un retard mental présentent un plus grand risque, comparativement aux mères d'enfants ayant un développement typique. La dépression chez les mères d'enfants présentant un retard mental est une condition qui n'est présentement pas examinée à grande échelle. Cependant, quelques interventions disponibles sont prometteuses.

L. Abbeduto, M. M. Murphy, E. K....

You do not currently have access to this content.