S. W. Harris, D. Hessl, B. Goodlin-Jones, J. Ferranti, S. Bacalman, I. Barbato, F. Tassone, P. J. Hagerman, K. Herman et R. J. Hagerman

L'autisme, qui est commun auprès des personnes ayant le syndrome du X fragile, est souvent difficile à diagnostiquer. Nous avons comparé sur 63 hommes ayant ce syndrome les classifications diagnostiques de deux instruments diagnostiques de l'autisme soit l'ADOS et l'ADI-R ainsi qu'avec le DSM-IV-TR. Dans l'ensemble, 30 % des participants ont répondu aux critères pour l'autisme et 30% ont répondu aux critères pour les autres troubles envahissants du développement non spécifié. Les classifications à l'ADOS et au DSM-IV-TR étaient les plus similaires, alors que l'ADI-R classifiait l'autisme plus fréquemment chez les participants. Ensuite, nous avons investigué la relation du FMRP et du FMR1 mRNA avec les symptômes de l'autisme dans cette cohorte. Aucune relation significative n'a été trouvée entre les...

You do not currently have access to this content.