Les auteurs ont comparé la prévalence de l'obésité chez les participants du sondage sur les indicateurs nationaux de base et chez la population adulte générale américaine. En général, les adultes présentant une déficience intellectuelle ne différaient pas de la population adulte pour ce qui est de la prévalence de l'obésité. Pour l'obésité et le surplus de poids combinés, la prévalence était plus basse chez les hommes présentant une déficience intellectuelle que ceux de la population générale, mais était semblable chez les femmes. La prévalence de l'obésité était plus élevée chez les femmes présentant une déficience intellectuelle, les personnes avec un syndrome de Down, et les personnes présentant une déficience intellectuelle légère. La prévalence de l'obésité différait selon le lieu de résidence, les personnes habitant en institution ayant la prévalence la plus basse et celles habitant leur propre maison présentant la plus haute....

You do not currently have access to this content.