Connection between theWest Bank and the Gaza Strip is a critical factor in the success of the prospective Palestinian state. Such a connection cannot be guaranteed without providing Palestinians with a transportation path or “corridor” through Israel that includes roads, a rail link, and infrastructure. The Palestinian Ministry of Planning needs a flexible processmodelling tool to propose a range of acceptable ground-based transportation paths between the two territories. The tool's flexibility will be used in the future to modify the weight of each criterion so as to adapt to the terms of negotiations with the Israeli side. This article describes how to use multi-criteria evaluation (MCE) with weighted linear combination (WLC) to create a map of suitability and then shows how this map can be used as friction surface of cost to calculate the least-cost pathways between Gaza's main crossing points and the West Bank's major roads. The article reflects Palestinian-recommended criteria that take into account (1) Israeli city centres that limit where pathways can run, (2) topographical realities for environmental and technical considerations, (3) the existing network of Palestinian main roads for financial considerations, and (4) existing and planned Israeli routes (in order to minimize the number of intersections with such routes). Results present four possible solutions that satisfy all the criteria; the lowest-cost solution is a path that runs south-east from the Erez crossing point of Gaza to Beit Awwa village near Hebron City in the south-westWest Bank.

Relier la Cisjordanie et la Bande de Gaza est un facteur critique pour le succès du futur État palestinien. Cette connexion ne peut être garantie sans accorder aux Palestiniens un couloir de transport ou un « corridor » à travers Israël, comprenant des routes, une liaison ferroviaire et des infrastructures. Le Ministère du Plan palestinien a besoin d'un outil flexible pour pouvoir proposer une série de couloirs de transport terrestre entre ces deux territoires. La flexibilité de cet outil pourra être utilisée dans le futur pour modifier le poids de chaque critère afin d'adapter le tracé lors des négociations avec les Israéliens. Cet article décrit comment utiliser une évaluation multicritère à l'aide de combinaisons linéaires pondérées pour produire une carte d'aptitude et montre comment une telle carte peut être employée comme une surface de friction de coût, pour calculer le corridor le moins onéreux entre les principaux postes-frontières de Gaza et les routes principales de la Cisjordanie. L'article expose les critères recommandés par les Palestiniens qui prennent en compte 1) la présence des centres urbains israéliens qui limitent les tracés possibles, 2) les réalités topographiques, pour des raisons environnementales et techniques, 3) le réseau existant de routes palestiniennes principales, pour des raisons financières, et 4) les routes israéliennes existantes et programmées, afin de minimiser les intersections avec celles-ci. Quatre solutions satisfaisant tous ces critères sont présentées ; la moins coûteuse est un tracé qui se dirige vers le sud-est depuis le poste-frontière d'Erez à Gaza vers le village de Beit Awwa près de la ville de Hébron, dans le sud-ouest de la Cisjordanie.

This content is only available as a PDF.
You do not currently have access to this content.