Karen M. Ward, Rebecca L. Bosek, Erin L. Trimble

Les relations amoureuses sont importantes dans la vie des personnes présentant des retards du développement. Le but de cette étude était d'explorer les fréquentations et les relations amoureuses chez des adultes et d'identifier la nature et l'étendue de la violence dans leurs relations. Un échantillon aléatoire de 47 hommes et femmes ont participé à des entrevues semi structurées. Les auteurs ont constaté que leurs relations étaient typiques des personnes sans déficience, mais le temps passé ensemble était plus limité qu'ils le désiraient. Un taux élevé de participants ont subi de la violence interpersonnelle principalement sous forme d'injures, de cris, d'hurlements et d'agression physique. Bien que la police et la famille ou les amis étaient les premières sources d'aide suivant les incidents d'abus, plus du tiers des participants ont mentionné ne pas demander d'aide....

You do not currently have access to this content.