Nous avons comparé le fait d'avoir une déficience intellectuelle avec le taux d'enfants, âgés entre 3 et 8 ans, inscrits à l'assurance maladie de l'Iowa et qui ont eu leur première vérification dentaire après avoir eu leur examen dentaire initial. Nous avons émis l'hypothèse selon laquelle ces enfants auraient leur premier examen de vérification dentaire plus tard que les enfants ne présentant pas de déficience intellectuelle. Les résultats ne suggèrent aucune différence significative pour le premier examen de vérification en considérant la déficience intellectuelle. Ceux qui attendaient plus de 12 mois pour voir un dentiste pour un examen dentaire initial étaient 1,68 fois plus sujets à avoir un examen de vérification dentaire rapidement tout comme les enfants dont l'examen dentaire initial se produit durant les 4 premiers mois de l'inscription à l'assurance maladie. Les résultats suggèrent que le fait d'avoir une déficience intellectuelle n'est pas associé à un...

You do not currently have access to this content.