Pour commencer à comprendre la retraite, les auteurs ont examiné les différences liées à l'âge dans (a) les taux de placement, le nombre d'heures travaillées et les taux relatifs aux objectifs individuels de placement ; ainsi que (b) les taux de participation à des programmes de jour non rémunérés reconnus. Les auteurs présentent des analyses pondérées des données des indicateurs de base nationaux de 32 États pour les années 2014 et 2015. Contrairement aux groupes d'âge plus jeunes, une proportion similaire de travailleurs ayant une déficience intellectuelle (DI) a continué à travailler au-delà de l'âge de 65 ans, comme pour la population en général. Les auteurs ont constaté que la plupart des travailleurs ayant une DI prennent leur retraite à un âge plus avancé et que leur retraite semble être soudaine, plutôt que suivant une réduction graduelle des heures de travail. Les programmes de jour offerts en établissement...

You do not currently have access to this content.