L'une des raisons les plus courantes pour lesquelles les personnes ayant une déficience intellectuelle (DI) retournent en institutions est la présence de comportements problématiques. L'objectif de cette étude était d'examiner l'effet que les soutiens organisationnels peuvent avoir sur l'intégration communautaire des personnes ayant un double diagnostic - celles qui ont une DI et des troubles psychiatriques. Nous avons analysé les données secondaires d'entretiens réalisés avec le Personal Outcome Measures auprès de 533 personnes ayant un double diagnostic. Les résultats ont révélé que les personnes ayant un double diagnostic étaient significativement plus susceptibles de vivre des succès sur le plan de l'intégration communautaire lorsqu'elles recevaient un soutien organisationnel individualisé. De plus, un certain nombre de disparités dans les soutiens organisationnels, notamment en ce qui concerne la tutelle, la méthode de communication et le type de résidence, ont été rapportées. Un système de services plus efficace est nécessaire pour garantir...

You do not currently have access to this content.