Abstract

Taille des unités de vie communautaires, présence du personnel et possibilité de choix pour les résidents

R. J. Stancliffe

L'impact de la taille des résidences sur les opportunités de choix des résidents a été examiné pour des adultes australiens ayant un retard mental qui vivaient dans des résidences communautaires avec soutien de personnel et accueillant d'un à cinq résidents. Significativement plus de choix ont été réalisés par les individus vivant dans de plus petits milieux même lorsque les caractéristiques personnelles des résidents étaient contrôlées statistiquement. La présence du personnel a été confondue avec la taille des unités de vie. Les analyses incluant à la fois la présence du personnel et la taille des unités de vie ont révélé des effets importants de la présence du personnel: plus de choix étaient réalisés dans les milieux ayant des périodes plus longues où le personnel était absent. Les effets de grandeur étaient moins évidents une fois que la variabilité associée à la présence du personnel avait été considérée. Les résultats suggèrent qu' à la fois la présence du personnel et la taille des unités de vie sont d'importants prédicteurs du choix.

Les divergences entre les cotations du parent et de l'enseignant sur le comportement adaptatif des enfants avec des incapacités multiples

S. Voelker, D. Shore, J. Hakim- Larson, et D. Bruner

Les cotations de parent et de l'enseignant sur les habiletés adaptatives de 59 enfants avec des incapacités multiples (âge moyen de 6ans) dans un centre de réhabilitation de jour ont été comparés. Les échelles de comportement adaptatif de Vineland, éditions classe et enquête, ont été administrées pour chaque mère ou personne qui donne les soins primaires à l'enfant et pour chaque enseignant de l'enfant, respectivement. Les analyses corrélationnelles ont indiquées une relation robuste entre les versions du Vineland. Cependant, les comparaisons des scores moyens ont indiqué que les enseignants ont coté systématiquement les enfants comme étant plus habilités au global et pour les domaines spécifiques de comportement adaptatif que l'on fait les parents. Les sources de désaccord interévaluateur et les implications pour l'évaluation des enfants avec des incapacités multiples ont été discutées.

Le temps investi dans l'académique chez des étudiants présentant une faible incidence d'incapacités et provenant de classes d'éducation générale

J. McDonnell, N. Thorson, C. McQuivey, et R. Kiefer-O'Donnell

Le temps investi dans l'académique de six élèves ayant une faible incidence d'incapacités, inscrits dans des classes d'éducation générale en lecture ou en mathématique et dans au moins une autre matière, a été comparé à six élèves ne présentant pas d'incapacités, provenant des mêmes classes, et à six autres élèves n'ayant pas d'incapacités et se trouvant dans des classes différentes, qui n'ont pas été incluses. Trois mesures dépendantes ont été utilisées soit la fréquence par intervalle d'observation où les élèves ont été engagés dans des réponses académiques, dans la gestion de tâches et dans les comportements compétitifs. Les résultats ont démontré: aucune différence significative dans les comportements de réponses académiques et la gestion de tâches des élèves avec ou sans incapacité, inscrits dans les classes d'éducation générale; des différences significatives entre ces groupes sur la fréquence des comportements compétitifs; aucune différence significative entre les élèves sans incapacité et ce, au niveau des réponses académiques et de la gestion de tâches; et, des différences significatives entre les élèves, ne présentant pas d'incapacité, sur la fréquence des comportements compétitifs.

La dépression et la démence chez les adultes vieillissant et présentant un syndrome de Down: une approche d'étude de cas

H. Sung, B.A. Hawkins, S.J. Eklund, K.A. Kim, A. Foose, M.E. May, et N.B. Rogers

Les patrons de symptômes associés à la dépression et à la démence ont été examinés chez trois adultes vieillissant et présentant un syndrome de Down. Une approche d'étude de cas (Yin, 1994) a été employée pour identifier et lier ces symtômes. Les résultats des analyses de cas fournissent des renseignements supplémentaires permettant de distinguer la dépression et la démence chez les personnes plus âgées ayant le syndrome de Down.

Changer d'emploi: Une partie intégrale du développement d'une carrière

I. Pumpian, D. Fisher, N.J. Certo, et K.A. Smalley

L'emploi avec soutien, par définition, implique le besoin d'un support continu. Malgré ceci, le contenu des politiques, et réglementations des systèmes fédéraux et d'État en réadaptation semble varier considérablement de cette définition : Le placement est perçu comme étant final et le support comme étant temporaire. Conséquemment, le service de deuxième formation professionnelle et les services de replacement suite à la fin d'un emploi deviennent une idée après coup ; le changement d'emploi devient équivalent à l'échec et le service de formation professionnel est la réaction à cet échec. En contraste, les modèles de développement de carrière pour la population générale assument que changer d'emploi fait partie intégrale du développement d'une carrière. Dans cette étude, nous avons appliqué cette approche plus normative du développement de carrière au système de réadaptation et aux services d'emoloi avec soutien.

La traduction des résumés en français a été coordonnée par «AAMR QUEBEC» avec la colaboration de Annie Tardif, Lynn Taillefer, Chantal Belhumeur, Chantel Belhumeur, Chantel Belhumeur, et Nathalie Garcin.

French translations of the abstracts have been coordinated by “AAMR QUEBEC” with the collaboration of Annie Tardif, Lynn Taillefer, Chantal Belhumeur, Chantel Belhumeur, and Nathalie Garcin.

See PDF for Spanish Abstract

This content is only available as a PDF.