Abstract

Sur l'amour et le fait d'haïr ma mère qui présente un retard mental

C. R. Ronai

Dans cette article, j'ai exploré pourquoi j'aime et j'haïs ma mère. Il s'agit d'une rétrospective et de l'observation d'un participant concerné par un phénomène, celui d'être le fils d'une mère présentant un retard mental. Sur ce, j'expose les événements en utilisant un rapport de type ethnographique, expérimental et post-moderne qui amènent les chercheurs à utiliser une variété de ressources, tel que la théorie sociale, l'expérience vécue et les émotions. En utilisant ma propre expérience, j'ai exploré, en tant que narrateur, des problèmes complexes et les émotions entraînées par ceux-ci. Ma conclusion est que la situation comporte de l'ambivalence parce que mes interactions avec ma mère sont influencées par le passé où ma mère me négligeait et me protégeait simultanément.

Patrons de supports pour les employés présentant des incapacités sév`res.

D. Mank, A. Cioffi et P. Yovanoff

De plus en plus, le support à l'emploi est discuté en lien avec la notion de support naturel. Le support naturel, mettant l'emphase sur l'utilisation des supports déjà existants typiquement dans les milieux de travail, est devenu la stratégie la plus utilisée pour améliorer les conséquences économiques et les résultats de l'intégration pour les personnes présentant des incapacités, pour leurs familles et leurs défenseurs. Cette étude est la deuxième d'une série portant sur les caractéristiques de l'emploi reliées aux conséquences économiques et aux résultats de l'intégration. Une analyse de données provenant de 462 personnes de huit états a été utilisée. Les résultats suggèrent que la compréhension et l'incorporation des caractéristiques «typiques» de l'emploi dans les milieux de travail sont associées à un meilleur revenu et aux résultats de l'intégration. Les données sont discutées en relation avec les implications potentielles pour le développement d'emploi ainsi qu'avec les analyses des milieux de travail.

Le problème de la pensée topologique en retard mental (The Problem of Typological Thinking in Mental Retardation)

S. A. Gelb

En dépit de l'acceptation de la théorie de l'évolution en sciences biologique et sociale, la pensée typologique, soit la croyance que les différences individuelles divergent autour d'une essence ou type sous-jacent, a persisté. L'exemple le plus fameux concerne la «classification ethnologique de l'idiotie» de J. H. Langdon Down, prise au sérieux dans le domaine, 80 ans apr`s son origine en 1866. Les controverses passées et présentes concernant la définition de retard mental ont débouchées vers un axe typologique non reconnu. Certaines recherches contemporaines sur le syndrome de Down indiquent que l'attirance de la typologie constitue encore un obstacle dans l'appréciation des différences individuelles et de la dignité humaine dans le domaine du retard mental.

Les perceptions des services et ressources en tant que médiateurs de la dépression chez des parents d'enfants ayant des incapacités développementales (Perceptions of Services and Resources as Mediators of Depression Among Parents of Children With Developmental Disabilities)

S. E. Herman et M. O. Marcenko

Une analyse des chemins critiques a été utilisée afin de tester les effets des perceptions à l'endroit des ressources et de l'utilisation du répit dans le cadre d'un modèle théorique d'adaptation parentale chez les parents d'enfants qui présentent des incapacités. La quantité et la qualité du répit affectent indirectement la dépression parentale via les relations avec les perceptions des parents quant au fait d'obtenir un gardiennage adéquat et le temps qui leur est laissé pour eux-mêmes. La qualité et l'utilisation du répit sont reliées avec l'aide du réseau social du parent. Le prédicteur le plus puissant de la dépression était la perception par le parent du temps de ressources, lequel était influencé par la quantité de soins requis par l'enfant, les conditions financières suffisantes et les ressources de gardiennage.

Les effets de passer du depakene à une marque générique d'acide valproïque sur des individus présentant un retard mental (Effects of Switching From Depakene to Generic Valproic Acid on Individuals With Mental Retardation)

V. J. Vadney et K. W. Kraushaar

Lors d'une étude de substitution à essai ouvert de huit semaines, 64 participants ayant des troubles épileptiques et habitant dans une résidence de centre de réadaptation ont été assignés aléatoirement soit à une médication de marque commerciale de depakene ou à une marque générique d'acide valproïque USP (solvav). Après quatre semaines, les participants ont été changés de médication (générique à commerciale et vice-versa). Les niveaux sanguins et les crises épileptiques ont été contrôlés. Le prix de la médication de marque générique était moins du dixieme du prix de la marque commerciale. Les résultats ont démontré qu'il n'y avait aucune différence significative chez les participants quant aux changements des crises épileptiques ou des niveaux sanguins lorsque les deux traitements médicamenteux sont comparés. Ces résultats suggèrent que l'acide valproïque USP générique (solvav) peut être utilisée avec succès auprès de cette clientèle et ce, avec une économie substantielle des coûts.

Longévité d'une femme ayant le syndrome de Down: une étude de cas

B. Chicoine & D. McGuire

Le cas d'une femme qui est la plus âgée parmi les personnes ayant un syndrome de Down est décrit. L'espérance de vie des personnes ayant un syndrome de Down a sextuplé depuis le début du siècle et se situé maintenant près de 56 ans. Les écrits scientifiques sur l'espérance de vie des personnes ayant un syndrome de Down ont été recensés et les implications concernant le syndrome de Down et la maladie d'Alzheimer sont présentées.

La traduction des résumés en français a été coordonnée par «AAMR QUEBEC» avec la collaboration de Nathalie Girouard, Diane Morin, Isabelle N. Morin, Lyne Taillefer, Isabelle Vaillant et Marc J. Tassé.

French translations of the abstracts have been coordinated by «AAMR-QUEBEC» with the collaboration of Nathalie Girouard, Diane Morin, Isabelle N. Morin, Lyne Taillefer, Isabelle Vaillant and Marc J. Tasse.

This content is only available as a PDF.