Abstract

Effets d'un programme de conditionnement aérobique médiatisé par les pairs sur les niveaux de condition physique de jeunes ayant un retard mental: deux études-réplique systématiques

J. W. Halle, D. Gabler-Halle et Y. B. Chung

Les effets d'un programme d'exercice médiatisé par les pairs (de conditionnement aérobique) qui vise à améliorer la condition physique de 17 enfants présentant des incapacités intellectuelles de moyennes à sévères, ont été évalués. Deux études-répliques du programme ont été menées. L'âge des participants, leur niveau d'incapacité et les environnements scolaires variaient. Les participants retenus pour l'étude ont été appariés avec des pairs ne présentant pas d'incapacité. Ces derniers encourageaient leurs pairs à maintenir le niveau d'intensité requis dans les exercices et vérifiaient leur rythme cardiaque. Un modèle intergroupe avec lignes de base multiples a été utilisé pour mesurer les effets de ce programme. Les résultats ont été semblables à ceux d'études antérieures. La condition physique aérobique des participants, évaluée par le biais du rythme cardiaque lors des exercices, s'est améliorée avec l'introduction du programme d'exercices. Les résultats au plan individuel variaient davantage que ceux du groupe. Les implications pour surmonter des obstacles de l'ordre des motivations et obtenir des résultats en relation avec le programme sont discutés.

L'autonomie dans les services résidentiels et dans le fonctionnement dans la collectivité d'adultes présentant un retard mental

T. Heller, A. B. Miller et A. Factor

Nous avons vérifié si, sur une période de trois ans, l'autonomie de 58 adultes vivant dans des résidences pour personnes ayant des incapacités développementales était associée avec leur comportement adaptatif et leur intégration à la collectivité. Le degré d'autonomie résidentielle comportait des mesures quant aux occasions de réaliser des choix et au niveau d'implication dans l'élaboration de politiques. Tous les participants vivaient dans des établissements de soins au moment de l'établissement de la ligne de base et dans des résidences pour personnes présentant des incapacités de développement lors du suivi. Les résultats indiquaient que les occasions d'autonomie dans les services résidentiels sont en relation avec le comportement adaptatif des résidents et leur intégration sociale. Plus d'occasions de choix dans les services résidentiels était associé à un meilleur comportement adaptatif, alors qu'une résidence plus petite et une meilleure implication des résidents dans la prise de décision était associée à une plus grande intégration à la collectivité.

Le point de vue des pairs: l'intégration telle que perçue par des élèves du secondaire

D. Fisher

L'étude de l'intégration scolaire a été faite à partir de nombreux points de vue, incluant celui d'enseignants de l'enseignement général et de l'enseignement spécialisé, des administrateurs et des parents. Le point de vue de 257 étudiants du secondaire sur l'intégration scolaire a été recueilli. Les résultats indiquent que les étudiants soutiennent l'intégration scolaire et en recommandent la pratique. Ces étudiants mentionnent que la présence de pairs ayant des incapacités ajoute une dimension de diversité dans l'école, que ces derniers deviennent partie intégrante de la communauté d'apprentissage et qu'ils doivent être préparés pour l'avenir.

Autonomie, solidarité et autoréalisation: en Hollande, le point de vue des dispensateurs de services sur les politiques à cet égard

E. Tonkens et I. Weijers

La popularité des notions d'autonomie et d'autodétermination dans les propos sur la qualité de vie des personnes qui présentent un retard mental témoignent de l'importance de ces concepts dans le domaine aujourd'hui. Nous offrons une analyse et une évaluation de cette perspective et la comparons à deux alternatives complémentaires, la solidarité et l'autoréalisation. Les récentes politiques du gouvernement central et des organismes de parents de même que les politiques récentes de 22 organismes pour personnes ayant un retard mental dans les Pays-Bas constituent la base de notre analyse. Les résultats suggèrent que les proposeurs de ces alternatives apportent des critiques valables de cette perspective dominante. Nous appelons à une discussion ouverte sur ces différents concepts et sur leurs forces et faiblesses respectives en relation avec les différents clients et les divers contextes institutionnels.

Épuisement professionnel parmi le personnel de premiers soins d'établissements pour personnes présentant un retard mental au Japon

H. Ito, H. Kurita et J. Shiiya

En utilisant l'échelle d'épuisement professionnel de Pines (Pines Burnout Scale), nous avons effectué le premier sondage national au Japon pour étudier l'épuisement professionnel chez 3774 membres du personnel dans 216 établissements d'assistance sociale pour personnes ayant un retard mental. Les scores moyens d'épuisement professionnel étaient significativement plus élevés parmi le personnel de soins de première ligne que parmi les directeurs d'établissement, les administrateurs intermédiaires et les autres types de membres du personnel. Les scores d'épuisement professionnel étaient significativement inférieurs pour les membres du personnel qui affirmaient avoir un superviseur qu'ils pouvaient consulter à propos du travail ou de problèmes personnels que pour ceux qui ne pouvaient le faire. Les résultats indiquent que le soutien apporté par un superviseur peut diminuer l'épuisement professionnel du personnel de première ligne dans les établissements d'assistance sociale pour les personnes présentant un retard mental.

L'efficacité d'objectifs du PRI sur les comportements qui posent un défi en contexte résidentiel: une étude longitudinale

R.J. Stancliffe, M.F. Hayden et K.C. Lakin

L'efficacité d'objectifs de plan de réhabilitation individualisé (PRI) pour les personnes dont les comportements posent un défi en contexte résidentiel a été évaluée. Nous avons utilisé trois indicateurs d'intervention efficace: l'arrêt dans la poursuite d'objectifs PRI quant aux comportements problématiques, les changements dans le temps de ces comportements et la fréquence de l'intervention un à un en situation de crise. Nous avons noté peu de résultats quant à l'efficacité de ces interventions. Moins d'un quart des participants ont vu l'arrêt de poursuite de leurs objectifs PRI à l'intérieur d'un an. Il n'y a pas eu de changement significatif dans les comportements problématiques d'une évaluation annuelle à l'autre bien que la diminution dans les comportements problématiques asociaux soit proche du niveau de signification. De même, la fréquence de l'intervention en situation de crise n'a pas changé de façon significative à travers le temps. Ces résultats suggèrent que la plupart des objectifs PRI sont inefficaces pour réduire les comportements problématiques.

La traduction des résumés en français a été coordonnée par AAMR-QUÉBEC avec la collaboration de Sophie Méthot.

French translations of the abstracts have been coordinated by «AAMR QUEBEC» with the collaboration of Sophie Méthot.

This content is only available as a PDF.