Abstract

Les différences liées au sexe dans les emplois de soutien

D. Olson, A. Cioffi, P Yovanoff et D. Mank

Des questions à propos de l'égalité des sexes ont été posées dans plusieurs aspects du domaine des incapacités et ont donné pour résultats que les femmes ayant des incapacités vivent des experiences significativement différentes de celles des hommes. Nous avons analysé une base de données existante sur les emplois de soutien et les soutiens naturels pour vérifier si le sexe joue un rôle important dans le travail des individus présentant un retard mental. Les résultats indiquent plusieurs différences importantes. Bien que les femmes soient perçues comme étant plus appropriées socialement à différentes dimensions, elles occupent des emplois traditionnellement stéréo-typés sexuellement. Typiquement, les femmes travaillent également moins d'heures que les hommes et, en conséquent, gagnent moins d'argent, bien que ceci ne soit pas significatif au plan statistique. Ces résultats ressemblent à ce qui existe dans la société élargie.

Réponses aux comportements agressifs: impact de la formation du personnel sur leurs connaissances et leur confiance

D. Allen et H. Tynan

L'impact d'un programme de formation élaboré dans le but d'aider le personnel à prévenir et à gérer efficacement les comportements agressifs a été évalué chez 109 membres du personnel travaillant dans le domaine des services pour les personnes présentant des incapacités de développement. Un enseignement sur les stratégies de distraction et de diffusion a été offert, de même que sur les techniques d'intervention physique non abusive. Nous avons à la fois utilisé des modèles méthodologiques intra et inter-participants. Les résultats indiquent que la formation a amélioré significativement les connaissances des participants quant à la gestion des comportements réactionnels et leur confiance à travailler avec des individus agressifs.

Un bref survol sur la valorisation des rôles sociaux

W. Wolfensberger

Les rôles sociaux dominent la vie des gens, et ceux-ci se perçoivent grandement eux-mêmes et les autres, en fonction de leurs rôles. La valeur attribueé par les personnes aux différents rôles sociaux tend à façonner de façon décisive leurs comportements envers les gens qu'il perçoivent dans des rôles valorisants ou dévalorisants. Ceux dont les rôles sont perçus comme valorisés ont tendance à être bien traités, alors que ceux dont les rôles sont perçus comme dévalorisés, ne sont pas bien traités. La plus récente version clu construit «Valorisation des rôles sociaux» (VRS) est présentée dans sa forme condensée. Elle permet de voir comment la théorie des rôles sociaux peut être utilisée pour mesurer de façon pratique et efficace la poursuite d'un rôle social valorisé chez les personnes présentant un retard mental ou chez les autres personnes à risques de dévaluation sociale ou sociétale, pour augmenter la valeur perçue des rôles que ces personnes occupent présentement, et pour dégager ces personnes de leurs rôles dévalorisés.

Analyse du mouvement de l'enseigneoient en classe ordinaire en Chine

M. Deng et G. Manset

L'expérience d'apprentissage en classe ordinaire a évolué en réponse aux efforts de la Chine pour y éduquer son importante population d'élèves ayant des incapacités. Jusqu'au milieu des années 80, cette population était privée d'une éducation libre. Dans l'expérience d'apprentissage en classe ordinaire, les élèves présentant des incapacités (surtout des incapacités sensorielles ou une déficience légère) sont éduqués dans leur éole de quartier dans des classes d'intégration. Malgré les difficiiltés associées à développer une programmation inclusive efficace, cette approche a contribué à augmenter de façon significative la scolarisation d'élèves ayant des incapacités et augmenter l'implication des écoles, des enseignants et des parents dans le nouveau (et en voie de développement) système d'enseignement spécial en Chine. Nous décrivons ici le développement de l'approche de l'enseignement en classe ordinaire et les défis associés à l'éducation des élèves ayant des incapacités en Chine.

Les effets de l'utilisation d'un ensemble d'indices photographiques dans des transitions routinières à l'école avec un enfant autiste

J. Schmit, S. Alper, D. Raschke et D. Ryndak

Réussir des transitions entre des différentes activités est difficile pour plusieurs enfants, en particulier chez ceux qui ont des incapacités cognitives, au plan du langage ou du comportement. Terminer de façon appropriée une activité et en amorcer une autre rapidement est une habileté importante à acquérir avant leur entreé à la maternelle. L'efficacité d'une méthode d'enseignement à réaliser des transitions réussies de routines quotidiennes auprès d'un jeune diagnostiqué comme présentant de l'autisme a été examinée dans trois environnements scolaires à l'aide d'un ensemble d'indices photographiques. Un schème à niveaux de base multiples dans plusieurs contextes a été utilisé pour évaluer l'efficacité de l'intervention. Les implications de l'utilisation d'un ensemble d'indices photographiques sont discutés.

Amitiés réussies d'enfants hispaniques avec des enfants ayant des incapacités; une étude exploratoire

A. P. Turnbull, M. Blue-Banning et L. Pereira

Des entrevues ont été menées avec des enfants hispaniques présentant une incapacité et un ami avec lequel ils entretenaient une relation amicale ainsi qu'avec des parents et des enseignants. Les entrevues étaient centrées sur la description par les enfants et les adultes de l'amitié, de ce que chacun donnait et recevait dans une relation d'amitié, de l'évolution de l'amitié en termes d'intensité et de l'influence des valeurs culturelles hispaniques. Un cadre de référence sur l'amitié est présenté pour organiser les données en fonction de trois domaines relationnels (compagnonnage, soutien instrumental et sourien émotif) et de trois niveaux de relation amicale (connaissance, occasionnel et intime). Nous avons centré nos principales recommandations sur des pistes de recherche et sur la facilitation de relations amicales.

Les attitudes des élèves d'école secondaire envers les élèves ayant un retard mental

J. Krajewski et T. Flaherty

Les attitudes de 144 élèves d'école secondaire envers les élèves qui présentent un retard mental ont été examinées en utilisant le «Mental Retardation Attitude Inventory-Revised» (Antonak & Harth, 1994). Cet inventaire est divisé en quatre parties qui comportent des énoncés eu égard au débat intégration versus ségrégation, aux droits privés, à la distance sociale et à des croyances dérogatoires subtiles. Chacune des parties était évaluée de même que les éléments de sexe, de fréquence de contacts avec des personnes qui présentent un retard mental, et de degré de connaissance antérieure du retard mental. Les résultats indiquent que le sexe et la fréquence de contact influencent les attitudes. Ces résultats sont importants parce que ces élèves du secondaire sont ou seront bientôt des adultes qui, par leurs attitudes, influenceront la collectivité.

Des combinaisons de nourriture contaminées et inhabituelles: ce que choisissent des personnes ayant le syndrome de Prader-Willi

E. M. Dykens

Bien que l'hyperphagie soit une caractéristique dominante du syndrome de Prader-Willi, les chercheurs doivent aller au-delà des préférences et des goûts pour examiner des comportements plus problématiques de recherche de nourriture chez cette population (par ex., manger des ordures, manger de la nourriture non-appropiée ou ou dans des combinaisons désagréables). À partir de tâches comportant des éléments visuels, nous avons étudié le consentement à manger de la nourriture contaminée et différentes combinaisons bizarres chez 50 adolescents et adultes ayant le syndrome de Prader-Willi, 42 participants ayant un retard mental appariés selon le QI et un groupe contrôle de 50 participants sans retard mental. Même si les participants ayant le syndrome de Prader-Willi ont fait preuve d'une compréhension similaire à celle du groupe contrôle quant au but et à la qualité de la nourriture, ils ont fait le choix de nourriture contaminée aussi bien que de combinaisons très inhabituelles comestibles ou non de nourriture. Les résultats suggèrent des ajouts nouveaux aux approches traditionnelles diététiques chez la population ayant le syndrome de Prader-Willi. Les implications sont aussi discutées pour les recherches futures sur les comportements de cette population face à la nourriture.

La traduction des résumés en français a été coordonnée par AAMR-QUÉBEC avec la collaboration de Sophie Méthot, Diane Morin et Catherine Pidgeon.

French translations of the abstracts have been coordinated by «AAMR QUEBEC» with the collaboration of Sophie Méthot, Diane Morin and Catherine Pidgeon.

This content is only available as a PDF.