Abstract

Le point de vue d'une mère afro-américaine sur les relations parents-professionnels en éducation spéciale

S.S. Rao

Une étude de cas centrée sur le point de vue d'une mère afro-américaine à faible revenu, ayant un enfant présentant des incapacités, a été présentée. Comment un parent afro-américain perçoit-il, dès le début, les caractéristiques des services d'éducation spéciale et certains aspects des pratiques professionnelles comme problématique ont été discutés tout comme l'ont été son insatisfaction croissante et son éventuelle décision de cesser toute participation avec les services d'éducation spéciale. Le point de vue de la mère sur les difficultés rencontrées avec les professionnels et l'effet cumulatif de ces difficultés qui accroissent le sentiment d'insatisfaction ont des implications par rapport aux pratiques professionnelles. Une meilleure compréhension de la façon qu'ont les parents afro-américains de percevoir leurs premières interactions avec les professionnels et de leur façon d'interpréter ces interactions peut contribuer à façonner une meilleure participation et une plus grande satisfaction des parents.

Patrons de communication dirigés vers les résidents dans les résidences communautaires pour personnes présentant un handicap

D.J. Baker, R. Freeman, et Robin High

Une évaluation descriptive des variables environnementales influençant les patrons de communication du personnel envers les individus vivant dans trois résidences communautaires pour personnes présentant un handicap était présentée. Chacun des 16 participants faisant partie du personnel a été observé pendant deux heures et chaque comportement ayant une fonction de communication envers les résidents a été coté selon I'employé, le contexte d'activité et le résident. Des analyses statistiques ont été effectuées pour observer les fréquences d'interaction entre les variables. Les fréquences de communication différaient en fonction des activités et des résidents (patrons de communication) mais pas en fonction du personnel ou les résidences. Des indications pour les recherches futures et les implications cliniques sont présentées, de měme qu'un modtèle de performance des employés et la création de communautés sociales autorenforçantes en milieu résidentiel pour personnes présentant un handicap.

Rapports de parents de jeunes ayant le syndrome de Down qui se parlent à voix haute

S.M. Glenn et C. C. Cunningham

Malgré les inquiétudes parentales quant aux jeunes ayant le syndrome de Down qui se parlent à voix haute (utilisant un langage privé), il n'existe virtuellement aucune recherche sur ce comportement. Dans les textes qui en traitent, ces comportements ont largement été interprétés à partir d'un cadre psychopathologique. Une perspective alternative postule que le langage privé est approprié sur le plan du développement pour ces jeunes. Les parents de 78 jeunes ayant le syndrome de Down agées de 17 à 24 ans ont été interrogés quant à savoir si leur enfant avait déjà utilisé le langage privé. Les résultats confirment I'universalité du langage privé et le postulat sur le plan du développement. Aucune association n'a été trouvée entre le langage privé et les comportements problématiques, les difficultés de communication ou l'isolement social. Le fait de se parler à voix haute chez les jeunes personnes ayant le syndrome de Down devrait ětre perçu comme une adaptation et non comme une indication de psychopathologie.

Le soutien direct dans le travail supporté et sa relation à l'emploi moyen, l'implication des cotravailleurs et les résultats de l'emploi

D. Mank, A. Cioffi, et P. Yovanoff

L'emploi avec soutien est un vaste ensemble de stratégies en constante évolution et destiné à employer avec succès des personnes ayant des incapacités. La nature du soutien naturel reçoit une attention particulière. Comprendre et améliorer le soutien naturel est un moyen pour procurer du soutien personnalisé et distinct. C'est ce thème sousjacent qui a orienté quatre rapports précédents de recherche quant aux caractéristiques de l'emploi moyen. Dans ce rapport, nous traitons du problème déjá soulevé à savoir des niveaux élevés de soutien direct sont associés avec moins de caractère distinct, d'intégration et de gages. Cette étude indique que les gages et les résultats de l'intégration peuvent ětre augmentés, měme si il y a un degré élevé de soutien direct, si il y a entrainement par des confrères de travail.

La traduction des résumés en français a été coordonnée par AAMR-QUÉBEC avec la collaboration de Sophie Méthot, Diane Morin et Catherine Pidgeon.

French translations of the abstracts have been coordinated by ≪AAMR QUEBEC≫ with the collaboration of Diane Morin.

This content is only available as a PDF.