Services communautaires, problèmes et lacunes dans les services pour les personnes ayant des incapacités de développement qui présentent des comportements sexuels inadéquats.

K. M. Ward, J S. Trigler et K. T. Pfeiffer

Les comportements sexuels inadéquats représentent les comportements posant le plus de défie pour les pourvoyeurs de services communautaires. Un sondage national de 243 organismes communautaires a été mené pour décrire les services offerts aux individus ayant des incapacités de développement qui présentaient des comportements sexuels haut risque et pour identifier les problèmes et les lacunes dans les services. Les types d'offense les plus communs étaient les comportements sexuels (a) dans les situations publiques, (b) qui impliquaient les autres de façon inadéquate, (c) qui impliquaient des mineurs. Les organismes communautaires utilisaient des approches à plusieurs aspects pour servir ces individus. Les lacunes et problèmes majeurs étaient systémiques, spécifiquement sur le plan du personnel et des lacunes dans les services, suivis par le financement. Les implications de cette étude ont trait au fait que des connaissances accrues et des habiletés liées à la sexualité et aux comportements sexuels inadéquats, de même qu'aux ressources en santé mentale sont nécessaires pour construire la capacité communautaire de servir cette population.

Enseigner les mathématiques à des élèves présentant un retard mental léger à modéré: une recension des écrits.

F. M. Butler, S. P. Miller, K. Lee, et T. Pierce

Une recension des écrits a été effectuée de façon systématique entre les années 1989 et 1998 pour identifier et analyser les interventions faites auprès d'élèves présentant un retard mental léger à modéré concernant les mathématiques. Nous avons trouvé que l'emphase de l'enseignement des mathématiques a été modifiée, passant de l'enseignement d'habiletés de base à l'enseignement de résolution de problèmes. Des techniques telles le délai constant, le tutorat, les essais et erreurs, et l'instruction directe ont été démontrées comme bénéfiques dans l'amélioration d'habiletés mathématiques. De plus, lorsque des stratégies cognitives ont été enseignées, les élèves présentant un retard mental les ont employées de façon efficace. Malgré le fait que cette information soit prometteuse, nous recommandons que de futures études soit réalisées dans les écoles secondaires et dans des milieux d'inclusion.

Nommer, définir et classifier le Retard Mental

R. Luckasson et A. Reeve

Les discussions récentes concernant le changement de terminologie peuvent être considérées dans une plus grande structure de trois processus reliés mais distincts: nommer (la terminologie), définir et classifier. Les trois processus sont analysés selon leurs objectifs et leurs fonctions dans le processus de nomination, un nouveau terme est choisi; dans le processus de définition, le terme est expliqué; et dans le processus de classification, le groupe est divisé en sous-groupes selon les principes énoncés. Le statut actuel de chacun des processus est décrit, surtout tel que représenté par le manuel de l'AAMR de 1992, Retard Mental Définition, Classification et systèmes de soutien. Nous suggérons trois éléments pouvant guider le questionnement servant à évaluer les changements proposes dans la nomination, la définition et la classification.

Besoins de formation autorapportés par des conseillers aux groupes d'autopromotion pour personnes présentant un retard mental

A. A. Cône

Le but poursuivi par cet article consiste à décrire les besoins de formation et d'informations autorapportés par des conseillers aux groupes d'autopromotion pour les personnes présentant un retard mental. Une enquête téléphonique aléatoire effectuée auprès de 118 conseillers permet de compléter 90 questionnaires ce qui représente un taux de réponse de 76 %. Les principaux résultats sont décrit en termes de catégories de sujets de formation, de préférences au regard de certaines stratégies de formation, d'heures et de fréquences d'entraînement, de modification des besoins de formation et de divergences de besoins selon les données démographiques recueillies. Les résultats peuvent être utilisés par des individus ou des groupes d'individus de manière à soutenir plus adéquatement les groupes d'autopromotion afin de mieux préparer les conseillers.

Évaluations nationale de l'utilisation des services professionnels et des taux de placement en milieu de travail chez les adultes présentant un retard mental

M. F. Olney et J. Kennedy

L'étude analyse les données d'une partie de l'enquête sur la Santé Nationale (NHIS; 1994–1995) afin d'estimer les taux d'utilisation des services professionnels et d'examiner les conséquences à l'embauche d'adultes présentant des incapacités qui ont reçu des services professionnels. Des personnes vivant à l'extérieur du système de soins de santé de longue durée et identifiées par elles-mêmes ou par leur mandataire comme présentant un retard mental sont comparées avec des adultes présentant d'autres incapacités. Les résultats suggèrent que les personnes présentant un retard mental, comparativement aux personnes présentant d'autres incapacités, (a) ont un profil de population différent, (b) reçoivent des services de natures différentes, (c) présentent des niveaux de satisfaction semblables, (d) possèdent beaucoup moins d'emplois compétitifs et (e) sont davantage susceptibles d'être employées dans des milieux de travail ségrégués. Enfin, l'article discute les implications politiques de l'étude.

La traduction des résumés en français a été coordonnée par AAMR-QUÉBEC» avec la collaboration de Marjorie Aunos, Yves Lachapelle, Sophie Méthot, Diane Morin et Catherine Pidgeon.

French translations fo the abstracts have been coordinated by AAMR Quebec with the collaboration of Robert Doré and Diane Morin