Analyse à posteriori des offres d'emploi compétitif pour des personnes ayant un retard mental: perspective nationale.

C. L. Moore, D. A. Harley et D. Gamble

Des disparités dans les proportions de placement dans des emplois compétitifs et d'octroi de services de réhabilitation professionnelle ont été identifiées chez 28 565 individus en fonction de la sévérité du retard mental. Les résultats des Chi-carré révèlent que les consommateurs ayant un retard mental léger ont significativement plus de chances d'obtenir un emploi compétitif que ceux dont le retard mental est plus sévère. Des régressions logistiques ont indiqué que le taux d'obtention d'un emploi compé titif est près de deux fois supérieur pour les consommateurs qui reçoivent des services de placement professionnel, de formation professionnelle/commerciale et de counseling que pour ceux qui ne reçoivent pas ce type de services. Les résultats suggèrent qu'une proportion significativement inférieure de ces services est fournie aux consommateurs ayant un retard mental sévère/profond. Les implications des résultats pour les services, la recherche et les politiques sont discutées.

Le sentiment de puissance et la force des sentiments: théorisation dans la vie quotidienne

N. Rosenau

La place de la théorisation de l'incapacité dans la vie de tous les jours est abordée. Comment cette théorisation, présente dans le discours universitaire, peut se transposer et devenir l'objet de conversations de tous les jours ayant une utilité pratique lorsque mis entre les mains de personnes non issues du milieu universitaire. Des exemples dans lesquels les familles et le personnel de soutien ont accès aux théories dites académiques sont donnés. Une théorisation bien fondée de l'incapacité et le sentiment de puissance qui en découle sont différenciés d'une théorisation basée sur des relations et la force des sentiments y étant associée. Le contraste tend à dé montrer l'utilité de la schématisation des théorisations afin d'exposer la personne aux théories la guidant dans l'action et fortifier les pratiques personnelles d'inclusion.

Intervention par l'activité physique pour des personnes âgées ayant un retard mental: rapport d'un projet pilote

C. A. Podgorski, K. Kessler, B. Cacia, D. R. Peterson et C. M. Henderson

Un projet pilote de 12 semaines portant sur l'activité physique a été présenté dans un centre d'activité de jour à un groupe de 12 personnes âgées ayant un retard mental et une variété de conditions physiques et comportementales. Nos objectifs étaient de déterminer si (a) cette intervention aurait un impact positif sur les fonctions physiques de cette population, (b) les consommateurs choisiraient de participer aux périodes d'activité physique et (c) les employés du centre de jour pouvaient poursuivre le programme au-delà de la période expérimentale. Les résultats indiquent que 92% des participants ont amélioré au moins un domaine de leurs fonctions physiques; les périodes d'activité physique demeurent un choix d'activité populaire pour les consommateurs et plusieurs participants maintiennent leurs gains fonctionnels une année après que les employés du centre de jour assument la responsabilité des périodes d'activité.

Prédire l'impact sur la famille d'un désordre de l'enfance: résultats tirés de la National Health Interview Survey Disability Supplement de 1995

S. Neely-Barnes et M. Marcenko

Les prédicteurs de l'impact sur les familles avec un enfant ayant un désordre de développement ont été examinés en utilisant les résultats du National Health Interview Survey Disability Supplement de 1995 (NHIS-D). À partir de cet échantillon, 505 enfants rencontrant les critères d'un désordre de développement, ont été sélectionnés. Les prédicteurs de l'impact sur ces familles sont abordés à travers différents groupes raciaux. Une régression multiple a été effectuée pour l'échantillon entier, lequel a été divisé en fonction des races/ethnies. Une régression multiple indépendante a été effectuée pour les familles blanches, afro-américaines et hispaniques. Les prédicteurs de l'impact sur la famille diffèrent selon le groupe racial ou ethnique. Les résultats de cette étude vont dans le même sens que les résultats rapportés dans l'ensemble des écrits, ce qui suggère que la signification du désordre de développement et son impact sur la famille est relatif à la culture.

Signification d'une cérémonie de Bar/Bat Mitzvah pour des parents d'enfants juifs ayant un retard mental

G. Vogel et S. Reiter

Dans la religion juive, la cérémonie Bar/Bat Mitzvah est un rite de passage de l'enfance à l'âge adulte. Vingt et un jeunes qui ont fréquenté deux écoles spécialisées en Israël ont participé aux cérémonies de Bar/Bat Mitzvah. Les parents ont été interrogés avant le processus d'apprentissage et après la céré monie. Les résultats ont démontré que l'expérience Bar/Bat Mitzvah était positive sur plusieurs aspects. Les dimensions identifiées étaient que la Bar/Bat Mitzvah est une transition, une expérience normative et religieuse, un événement menant à un sentiment d'appartenance, une occasion d'enrichir son image de soi et une expérience de vie importante.

La traduction des résumés en français a été coordonnée par «AAMR-QUÉBEC» avec la collaboration de Virginie Cobigo, Brigitte Ferron, Julie Ferron, Marie-France Giard, Mélanie Lamoureux-Hébert et Diane Morin.

The French translation of the abstracts have been coordinated by «AAMR-QUÉBEC» with the collaboration of Virginie Cobigo, Brigitte Ferron, Julie Ferron, Marie-France Giard, Mélanie Lamoureux-Hébert, and Diane Morin.