Facteurs influençant les décisions des paraprofessionnels de soins directs de référer des adultes ayant un retard mental pour des problèmes de santé mentale

M. N. I. Oliver, T. T. Miller et G. D. Skillman

La reconnaissance par des paraprofessionnels de soins directs de psychopathologies de différents niveaux de sévérité chez des personnes ayant un retard mental a été évaluée. Les facteurs influençant les décisions des paraprofessionnels de référer des individus ayant un retard mental pour des services en santé mentale ont également été évalués. Les résultats suggèrent que les membres du personnel ont reconnu et différencié les psychopathologies de différents niveaux de sévérité clinique. Les résultats suggèrent également que les paraprofessionnels font davantage de demandes de consultation quand les professionnels sont perçus comme étant compétents pour traiter les individus ayant un retard mental, et quand les interventions dispensées sont congruentes avec la philosophie de l'agence de référence.

Importance des études expérimentales ainsi que des études qualitatives empiriques en éducation spécialisée

E. Brantlinger, J. Klingner et V. Richardson

Dans les dernières décennies, de plus en plus de recherches qualitatives apparaissent dans les journaux d'éducation spécialisée. Cependant, la plupart de ces travaux tombent dans les paramètres de la production d'informations techniques utiles qui peuvent être appliqués dans des contextes où les enfants et les adultes ayant des incapacités apprennent, travaillent et vivent. Les études qualitatives expérimentales qui reposent sur des analyses postmodernes ou poststructurales, la critique de théorie et la recherche narrative avec des histoires de cas subjectives semblent être considérées trop radicales, idéologiques et théoriques pour être insérées dans le domaine de l'éducation spécialisée. Nous maintenons que les expériences qualitatives contribuent au champ de l'éducation spécialisée et aux études sur les incapacités et, par le fait même, devraient rejoindre ceux qui reçoivent ou prodiguent des services aux personnes ayant des incapacités.

Rejeter l'étiquette: analyse du constructivisme social

W. M. L. Finlay et E. Lyons

La recherche a démontré que les gens ont rarement réclamé l'étiquette associée à leur retard mental ou à leur difficulté d'apprentissage. Nous discutons l'interprétation proposant le rejet comme exemple d'un processus de déni ayant pour objectif de proté ger l'estime de soi. Des explications alternatives sont proposées concernant le manque d'identification à ces étiquettes. Ces explications sont basées sur la compréhension socialement construite de la nature des étiquettes diagnostiques et de leur distinction par rapport à une catégorisation sociale. Une partie des problèmes dus à l'utilisation des étiquettes comme descripteurs ou comme ressources exploratoires est illustrée grâce à l'utilisation de citations provenant d'une étude portant sur des gens ayant été étiquetés et qui discutaient d'étiquette.

Attributions des parents quant à la performance de leur enfant à des casse-tête: comparaison entre deux syndromes génétiques

T. M. Ly et R. M. Hodapp

Attributions des parents quant à la performance de leur enfant ayant le syndrome de Prader-Willi (n=20) ou le syndrome de Williams (n=21) à des casse-tête a été examinée. Les parents des deux groupes accordent plus d'importance aux attributions internes qu'externes. Les parents des enfants ayant un syndrome de Prader-Willi montrent un biais hédonistique en attribuant la réussite de leur enfant à des facteurs internes (particulièrement lorsque l'enfant est bon au casse-tête), ils diminuent le rôle joué par la chance lorsque leur enfant a des habiletés élevées au casse-tête et un fonctionnement cognitif élevé; ils différencient les attribution internes des attributions externes. Contrairement aux parents des enfants ayant le syndrome de Prader-Willi, les parents des enfants ayant le syndrome de Williams montrent un patron d'attribution inconsistant. Ces résultats contribuent à identifier comment les parents comprennent la performance intellectuelle de leur enfant ayant des incapacités et comment l'intervention peut être bénéfique.

La traduction des résumés en français a été coordonnée par «AAMR-QUÉBEC» avec la collaboration de Virginie Cobigo, Brigitte Ferron, Marie-France Giard et Diane Morin.

The French translation of the abstracts is coordinated by «AMR-QUÉBEC» with the collaboration of Virginie Cobigo, Brigitte Ferron, Marie-France Giard, and Diane Morin.