La signification et la valeur de la productivité d'adultes ayant une déficience intellectuelle

Rosemary Lysaght, Hélène Ouellette-Kuntz, et Carole Morrison

L'implication dans des rôles productifs comme le travail, le bénévolat et les projets personnels joue un rôle central dans la vie de la plupart des adultes. L'implication est associée à une augmentation de la santé physique et mentale. Cette étude a examiné la signification de productivité, la satisfaction quant aux rôles qu'ils tenaient, les contributeurs ainsi que les obstacles à l'atteinte des résultats satisfaisants de productivité auprès d'adultes présentant une déficience intellectuelle. Les résultats suggèrent un certain nombre de domaines clés à aborder pour la recherche future ainsi que pour la pratique, incluant les obstacles systémiques et sociaux et la participation significative.

Profils de santé des soignants membres de la famille vieillissants soutenant des adultes ayant une déficience intellectuelle et un retard de développement vivant à la maison

Kiyoshi Yamaki, Kelly Hsieh, et Tamar Heller

L'état de santé de 206 femmes soignantes apportant du soutien en milieu familial auprès d'adultes ayant une déficience intellectuelle ou un retard de développement a été examiné par l'utilisation de mesures objectives (i.e. présence de conditions de santé chronique et limitations dans les activités) et de mesures subjectives (i.e. perception de son état de santé). Les résultats à ces mesures de santé ont été comparés à ceux de femmes provenant de la population générale pour 2 groupes d'âge: de 40 à 59 ans et 60 ans et plus. La prévalence pour l'arthrite, hypertension artérielle, l'obésité et les limitations dans les activités chez les femmes soignantes des deux groupes d'âge était significativement plus élevée que pour les femmes de la population générale. Les soignantes dans le premier groupe d'âge ont rapporté un taux de prévalence plus élevé pour le diabète et l'hypertension artérielle comparativement aux femmes de la population générale. Malgré les problèmes potentiels de santé, les soignantes percevaient généralement leur santé plus positivement que les femmes de la population générale. Les perceptions des soignantes plus âgées concernant leur bien-être semblaient être une exception. Les implications concernant les risques de santé potentiels pour les soignants et les services résidentiels pour les personnes ayant une déficience intellectuelle et un retard de développement sont discutés.

Les personnes ayant une déficience intellectuelle créant un champ social? Une interprétation inspirée de Bourdieu de l'autoreprésentation des droits en Islande

Kristín Björnsdóttir, et Ingólfur Ásgeir Jóhannesson

Il existe plusieurs obstacles à la participation sociale en Islande pour les personnes ayant une déficience intellectuelle. Cet article s'appuie sur une recherche qualitative auprès de jeunes adultes ayant une déficience intellectuelle. Le but de cet article est de développer une approche dans laquelle les luttes sur la signification de la participation sociale des personnes ayant une déficience intellectuelle sont considérées comme des stratégies sociales. Dans l'article, les auteurs suggèrent que les personnes ayant une déficience intellectuelle se sont taillé une place dans laquelle la déficience intellectuelle acquiert un statut social plus élevé. Ils soutiennent aussi que les personnes ayant une déficience intellectuelle utilisent plusieurs stratégies sociales dans le domaine émergeant de l'autoreprésentation des droits dans le but d'améliorer leur position sociale. Ainsi, l'article contribue à une nouvelle compréhension sociale de l'incapacité et comment les personnes handicapées gagnent en autorité sur leurs vies et leurs expériences.

Caractéristiques résidentielles, facteurs sociaux et mortalité chez les personnes présentant une déficience intellectuelle suite à la transition à l'extérieur des maisons de soins infirmiers (maisons de santé)

Kelly Hsieh, Tamar Heller, et Sally Freels

La présente recherche a pour but d'examiner à quel point les caractéristiques résidentielles et les facteurs sociaux sont liés à la mortalité en contrôlant les caractéristiques personnelles chez des adultes présentant une déficience intellectuelle légère qui ont vécu dans des maisons de soins infirmiers (établissements donnant des soins de santé professionnels et autres services reliés) dans la région de Chicago. Les évaluations initiales ont été conduites auprès de 330 résidents et 2 études de suivi ont été effectuées sur 10 ans. À la fin de l'étude, 71 résidents étaient décédés. Les variables étudiées comprenaient des caractéristiques personnelles telles que l'âge, le genre, le niveau d'intelligence, la santé, et le comportement adaptatif; les caractéristiques résidentielles comprenaient le type de résidence, la taille de l'établissement, la beauté de l'environnement physique (propreté, conditions, l'attrait esthétique), et la diversité de l'environnement physique (personnalisation des chambres des résidents, distinction entre les différentes pièces); les facteurs sociaux incluaient l'implication de la famille et l'intégration communautaire. Les résultats obtenus indiquent que la taille de l'établissement, les caractéristiques résidentielles et les facteurs sociaux sont reliés à la mortalité et ce, malgré l'âge, le comportement adaptatif et la santé de la personne.

La traduction des résumés en français a été coordonnée par «AAIDD-Québec» avec la collaboration de Rébecca Beaulieu Bergeron, Mélissa Clark, Marie-Pier Guimont, Audrée Tremblay, et Diane Morin.

The French translation of the abstracts has been coordinated by “AAIDD-Québec” with the collaboration of Rébecca Beaulieu Bergeron, Mélissa Clark, Mariê-Pier Guimont, Audrée Tremblay, and Diane Morin.