Les interventions de prestation de soins et de soutien familial : à la croisée des réseaux en matière de vieillissement et de troubles du développement

Cette revue exploratoire traite des questions suivantes : (a) quels types d'interventions sont faites par les personnes prodiguant les soins dans la recherche portant à la fois sur le vieillissement et les troubles du développement? (b) en quoi ces interventions sont-elles similaires et différentes? (c) quels types de résultats sont obtenus grâce à ces interventions? (d) quelles approches novatrices sont utilisées dans ces interventions? et (e) qu'est-ce que chaque domaine (troubles du développement et gérontologie) apprend de l'autre selon cette étude? La revue dans le domaine des troubles du développement couvre 20 ans (1992-2012) et retient 14 études; la revue en matière de vieillissement couvre 5 ans (2008-2012) et retient 55 études. Les données provenant de la sélection finale des études ont été extraites et comparées quant à leur devis de recherche, le type d'intervention (programmes gouvernementaux, intervention psychosociale en petit groupe, autre), et leurs résultats. En général, dans les deux domaines, des interventions de soutien familial favorisaient le bien-être et amélioraient l'accès aux services et la satisfaction par rapport à ceux-ci. La croissance du partenariat entre les domaines du vieillissement et des troubles du développement est cruciale pour les futures bourses dans le domaine de la prestation de soins pour ces deux populations.

Est-ce que les personnes ayant une déficience intellectuelle peuvent résister à se voir impliquées dans la faute lorsque des policiers mettent en doute leurs allégations d'agression sexuelle et de viol?

Lorsque des personnes alléguant avoir été victimes d'agression sexuelle sont interviewées par des policiers, leur récit est testé pour voir si elles sont en mesure de défendre leur plainte devant les tribunaux. Certains tests sont sous forme de questions tendancieuses comportant des répercussions (ex., que les rapports sexuels étaient consensuels), ce qui porte atteinte à l'allégation du plaignant. La façon dont les personnes ayant une déficience intellectuelle (DI) transigent avec la complexité pragmatique de telles questions est démontrée à l'aide d'une analyse qualitative de 19 entrevues réalisées par des policiers britanniques auprès de personnes ayant une DI. Des exemples dans lesquels les plaignants détectent les implications néfastes des questions et y résistent sont donnés; l'article se concentre toutefois davantage sur les occasions où les plaignants n'en font pas autant. L'utilisation de questions tendancieuses est discutée à la lumière des lignes directrices du Royaume-Uni concernant le traitement réservé aux témoins vulnérables.

Une approche systématique pour la classification des sous-groupes en déficience intellectuelle

Cet article décrit une approche systématique pour la classification des sous-groupes basée sur un cadre de classification et des étapes consécutives impliqués dans le processus d'établissement des sous-groupes. Les étapes consécutives précisent le but de la classification en identifiant les éléments de celle-ci, en utilisant l'information pertinente ainsi que les conditions pour la classification des sous-groupes clairement énoncées et déterminées. Cette approche systématique reflète les changements actuels dans le domaine de la déficience intellectuelle (DI), la compréhension moderne et sociale de la DI, et les multiples objectifs de la classification.

Utiliser le contexte en tant que cadre intégrateur afin d'aligner les objectifs politiques, le soutien et les résultats en déficience intellectuelle

Cet article discute de la façon dont le contexte peut être utilisé en tant que cadre intégrateur afin d'aligner et de promouvoir une intégration harmonieuse des politiques en matière de handicap, des systèmes de soutien, et des résultats personnels dans le domaine de la déficience intellectuelle. La manière dont les objectifs des politiques dans le domaine du handicap servent de porte d'entrée à une approche intégrative au contexte est décrite, ainsi que la façon dont les effets personnels servent aux résultats visés. L'article considère ensuite des facteurs contextuels suggérés dans la recherche comme agissant à titre de variables indépendantes ou intermédiaires, et pouvant être ciblés par le biais de stratégies de soutien dans le but d'améliorer les résultats personnels. Ces variables intermédiaires et indépendantes permettent la capacité de production entre les objectifs des politiques relatives aux handicaps et les résultats personnels. Un modèle logique est introduit afin de démontrer comment les politiques en matière de handicap, les systèmes de soutien, et les résultats personnels peuvent être alignés. Les implications de l'utilisation d'un cadre intégratif se basant sur le contexte sont discutées.

La traduction des résumés en français a été coordonnée par « AAIDD Chapitre Québec » avec la collaboration de Julie Maltais et Diane Morin.

AAIDD Quebec Chapter” has coordinated the French translation of the abstracts in collaboration with Julie Maltais and Diane Morin.