Description de la participation de parents au développement du PEI par l'analyse de documents du PEI

Jennifer A. Kurth, Jessica A. McQueston, Andrea L. Ruppar, Samantha Gross Toews, Russell Johnston et Katie M. McCabe

La participation des parents dans le développement d'un programme d'éducation individualisé (PEI) est une attente claire de la loi américaine sur l'éducation. Chaque équipe du PEI doit inclure des parents et leur participation doit être prise en compte de manière égale lors de l'élaboration des PEI. La présente étude a utilisé l'analyse de contenu de 88 PEI d'élèves ayant des déficiences intellectuelles ou développementales afin d'explorer la composition de l'équipe, les préoccupations soulevées par les parents lors des réunions du PEI, et la preuve que les préoccupations et les priorités des parents se reflètent dans les objectifs et les services supplémentaires du PEI. Les résultats révèlent que, bien que les parents expriment plusieurs préoccupations et priorités, celles-ci ne se traduisent en objectifs ou en services que les deux tiers du temps. Les auteurs fournissent les implications de ces résultats pour la recherche et la pratique.

Effectif de la gestion de cas soutenant les personnes ayant une déficience intellectuelle: indications d'une nouvelle frontière de la crise de l'effectif

Matthew D. Bogenschutz, Parthenia A. Dinora et Khalilah R. Johnson

La gestion de cas est l'un des services les plus couramment utilisés par les personnes ayant une déficience intellectuelle (DI), mais peu d'informations sont disponibles à propos des travailleurs qui fournissent la gestion de cas. Cette étude a utilisé une approche de méthodes mixtes pour comprendre le personnel de gestion de cas dans un état américain. Un sondage en ligne a été rempli par 35 directeurs de services en DI (87,5 % des directeurs dans l'état) et 113 gestionnaires de cas et superviseurs de gestionnaires de cas ont participé à des entretiens semi-structurés et à des groupes de discussion. Les résultats ont indiqué un taux de démission brut annuel de 28,2 % et les participants se sont souvent plaints du fait que le roulement du personnel avait entraîné une charge de travail qui empêchait des résultats optimaux pour les personnes ayant une DI. Un bassin de candidats limité, des obligations axées sur la conformité réglementaire et des salaires inadéquats ont été cités comme des défis majeurs pour la gestion de cas.

Les facettes de la foi : spiritualité, religiosité et parents d'individus ayant une déficience intellectuelle

Thomas L. Boehm et Erik W. Carter

Bien que la foi ait une importance particulière dans le paysage américain contemporain, son croisement avec le handicap et les familles a été peu étudiée. Les auteurs ont étudié la vie spirituelle et religieuse de 530 parents et d'aidants naturels des membres de la famille ayant une déficience intellectuelle. Pour la plupart des participants, la foi était manifestement importante et se reflétait dans la participation à la congrégation, les croyances, les pratiques et la force de la foi. Toutefois, une diversité considérable était apparente dans la manière dont chacune était mise en évidence, laquelle incluait un nombre modeste de familles pour lesquelles ce n'était pas un aspect saillant de leur vie. La plupart des participants ont déterminé les moyens par lesquels leur spiritualité et leur participation religieuse ont contribué à leur bien-être. Cependant, l'accès au soutien social par la congrégation locale était plus limité. Les implications pour les professionnels qui soutiennent ces familles et les congrégations qui les accueillent sont abordées. Des recommandations sont proposées pour accroître les occasions et soutenir le besoin des parents et des aidants naturels de s'épanouir dans la foi.

Commentaires et stratégies de personnes ayant une déficience intellectuelle qui complètent une intervention en ligne personnalisée pour perdre du poids: une analyse qualitative

Nichole Guerra, William H. Neumeier, Lauren Breslin, Betty Geer, Mohanraj Thirumalai, David A. Ervin et James H. Rimmer

Les notes du journal d'entraînement de 15 participants tirés d'un essai comparatif randomisé en ligne et en télésanté de 24 semaines ont été analysées à l'aide d'une analyse thématique et d'une triangulation des données afin de déterminer les facteurs facilitant l'adhésion des participants aux stratégies de perte de poids, à l'utilisation de la technologie et aux entretiens de motivation. Plusieurs participants ont signalé que des stratégies nutritionnelles efficaces étaient de limiter les glucides transformés, de limiter la grosseur des portions et de maintenir des aliments de substitutions sains. Les participants ont moins bien réussi à respecter leurs objectifs d'exercice, souvent en raison de contraintes de temps et d'un manque de soutien. Les résultats suggèrent que le soutien constant des aidants a amélioré l'adhésion des participants aux stratégies de perte de poids et à l'utilisation de la technologie. Les futurs programmes devraient cibler l'obésité chez les personnes ayant une déficience intellectuelle en proposant un éventail d'interventions adaptées à leurs besoins spécifiques en matière de perte de poids.

La traduction des résumés en français a été coordonnée par « AAIDD Chapitre Québec » avec la collaboration de Alexandrine Martineau-Gagné, Geneviève Lord, Karen Rutt, Marie-Josée Leclerc, Isabelle Assouline et Diane Morin.

“AAIDD Quebec Chapter” has coordinated the French translation of the abstracts in collaboration with Alexandrine Martineau-Gagné, Geneviève Lord, Karen Rutt, Marie-Josée Leclerc, Isabelle Assouline, and Diane Morin.