Dans le cadre de la Convention collective de travail de l’économie forestière valaisanne (CCT) et de réflexions pour l’instauration d’une retraite anticipée, Forêt Valais a par deux fois fait un recensement des employés forestiers du canton en 2010 et en 2019. Il en ressortait que l’âge médian des forestiers bÛcherons en 2010 n’était que de 29 ans. La retraite anticipée n’était donc pas une priorité et des mesures pour prolonger la durée de la carrière en forêt ont été prises. La CCT définit un cadre pour les conditions d’engagement et fixe des salaires minimaux. De plus, des négociations annuelles sur des augmentations minimales des salaires réels ont été conduites dès 2011. Les entreprises et les triages ont diversifié leurs services, ce qui permet d’employer plus de personnes à l’année et d’offrir des tâches moins pénibles. Un programme en faveur de la santé des travailleurs a été mis en place avec la clinique de réadaptation de la Suva. Ce programme comprend des cours de sensibilisation, du coaching en entreprise pour l’échauffement et étirement ainsi que des bilans médicosportifs. Finalement, des soutiens à fonds perdu sont alloués aux formations certifiantes.

This content is only available as a PDF.
You do not currently have access to this content.